1970374_265033293665945_531336692_n

Notre lettre ouverte du 12 février 2014 pour appeler le Maire sortant et ses lieutenants chargés de la manoeuvre des "négociations" avec les "partenaires" est restée sans réponse, ce qui en soi est aussi, de fait, une réponse... On se rappelle pourtant que le Maire sortant avait affirmé en novembre-décembre à L'UNION que "sa porte [était] largement ouverte" ! Le Comité Stratégique du FdG/FCV s'est réuni le 18 février et le 25 février pour envisager les suites à donner en fonction de l'analyse faite de la situation. Il a décidé de faire la déclaration suivante et de la populariser au moyen de 1500 tracts dans les quartiers et sur le marché, le 27/02, tout en rappelant la prochaine Assemblée Citoyenne sur le thème de l'urbanisme et du logement, vendredi 28 février 2014 de 18 à 20h00 aux Perdrix, à la ZUP Le Hamois...

"VOTER POUR PRESERVER L'AVENIR !

Le Maire sortant et ses amis ont donc rejeté le rassemblement de la gauche dans sa diversité, face au risque de retour et de main basse sur la ville par la droite, accompagnée d'élu(s) FN ignorant tout de Vitry-le-François et sa population.

En divisant la gauche, ils ont pris un risque énorme pour ceux qui subissent déjà le plus durement les politiques d'austérité qui se succèdent. Ils encouragent les réflexes de désespoir.

Compte tenu de la situation, le Front de Gauche/Front Citoyen Vitryat, par sens des responsabilités, décide de ne pas ajouter à la confusion en déposant une 3ème liste de gauche contre une droite unie et une extrême droite en embuscade.

Nous n'avons plus, de ce fait, le moyen d'enrayer la dynamique de l'abstention. Nous appelons cependant, tous ceux qui se reconnaissent dans notre lutte contre l'austérité et pour la satisfaction des besoins populaires, à voter pour barrer la route à la droite revancharde et à l'extrême droite dès le 1er tour. Chaque abstention affaiblit le camp des démocrates et renforce le vote de droite et d'extrême droite.

Au Front de Gauche/Front Citoyen Vitryat, nous ne sommes pas les adeptes de la politique du pire. Nous déplorons que les exemples unitaires de Reims avec Adeline HAZAN ou à Châlons avec Rudy NAMUR n'aient pas su inspirer le Maire sortant de Vitry-le-François.

Cependant, les vitryats qui nous côtoient dans les combats quotidiens pour changer la vie savent pouvoir compter sur nous. Le Front de Gauche poursuit la lutte, ici à Vitry-le-François et en Europe, pour que s'impose enfin cette priorité: "l'humain d'abord" ! "

Anna WILHELM;   Jean GRAGNANO;   Jean-Jacques POIGNANT.